Comment bien choisir son coach/thérapeute/psy ?

comment-bien-choisir-son-coach-thérapeute-psy-?

Depuis plus de 10 ans, je me suis faite accompagner par plusieurs praticiens : coachs, thérapeutes, psychologues. À mon tour, je suis moi-même par la suite devenue coach. Cependant, il n’y a pas plus tard que ces derniers mois, j’ai vécu une expérience qui m’a interpellée sur la relation accompagnant-accompagnateur. D’où l’idée de cet article qui répond à cette question : comment bien choisir son coach/thérapeute/psy ?

Pourquoi vous faire accompagner d’un coach/thérapeute/psy ?

Je suis persuadée que toutes les réponses se trouvent en nous, seulement il arrive parfois qu’on ne puisse pas les entendre pour X ou Y raisons. Cela peut être parce qu’on est tellement pris dans une situation, qu’on a la tête dans le guidon. Ce qui est sûr, c’est que nous vivons dans une société où tout est fait pour nous déconnecter de qui nous sommes. Il peut alors être difficile d’entendre ce petit guide dans notre tête, surtout si on n’a pas appris à s’écouter et/ou qu’on n’a pas l’habitude.

Un coach, psy ou encore thérapeute est celui qui, à l’aide de sa boite à outils, va vous accompagner dans la révélation de ces réponses, ces ressources que vous avez en vous.

Sur quel facteur se baser pour bien choisir son coach/thérapeute/psy ?

Il y a divers facteurs sur lesquels vous baser pour bien choisir votre accompagnant. Ici, je vous en citerai deux, mais je pense que le facteur le plus important pour moi, c’est votre intuition.

En fonction de votre besoin du moment

Il y a divers coach, psy et thérapeutes qui sont spécialisés dans divers domaines. Du coup, si vous avez un besoin spécifique, vous pouvez chercher un accompagnant en fonction de cela.

Exemple : vous avez un problème d’organisation et vous ne savez pas comment faire pour y remédier, alors à ce moment-là, un psychologue ne sera peut-être pas le mieux placer pour vous aider. Par contre, un coach organisationnel, pourra vous être plus utile. Dans ce cas, posez-vous la question suivante :

  • Quel est mon besoin actuel le plus important ?
  • Quel type d’accompagnant est-il susceptible de mieux m’aider dans ce cas ?
comment-bien-choisir-son-psy-coach-thérapeute

En fonction de votre ressenti

Je vous l’ai dit plus haut, votre intuition est la seule qui sait si au contact de cet accompagnant, il est bon pour vous. Entendons-nous bien, par bon, je veux dire, si ce professionnel pourra le mieux vous aider. Si avec lui, vous ne vous sentez pas comprise, entendue ou mieux qu’avant, alors ce n’est peut-être pas la meilleure personne pour vous. Pour vous donner un petit aperçu de ce qu’est « POUR MOI » un bon accompagnant, je vous énumère ci-dessous, une liste de critères.

Pour moi, un bon accompagnant c’est : 

  • Quelqu’un qui est là pour vous aider véritablement.
  • Qui est dans le non-jugement.
  • Qui croit en vous et en votre projet.
  • Qui n’est pas votre subordonné (votre patron, votre mère, votre père…).
  • Qui est congruent avec sa pratique (qui la connait bien à force d’avoir pratiqué maintes fois avant).
  • Qui vous rend autonome.
  • Qui a fait un minimum de travail sur lui-même.

Et vous pour vous, c’est quoi un bon accompagnant ?

A LIRE AUSSI : 3 points à ne pas négliger dans son développement personnel

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris, on ne choisit pas quelqu’un pour nous accompagner, comme on choisit un vêtement. Cela demande de la réflexion (sans pour autant laisser notre mental s’en aller trop loin). Ici, je ne vous ai pas parlé des dérives de l’accompagnement, mais j’en ai été témoin. Voilà pourquoi, cela ne doit pas se faire à la légère. Et pour résumer, bien choisir son accompagnant c’est :

  • Se demander : pourquoi, veux-je consulter un coach/thérapeute/psy ?
  • Quel est mon besoin du moment ?
  • Quel est mon ressenti au premier contact de cet accompagnant ?
  • C’est quoi pour moi un bon accompagnant ?

Et si vous avez des réflexions auxquelles je n’aurais pas pensé, n’hésitez pas à me les faire part en commentaire. Egalement, si vous avez des expériences à me partager, écrivez-moi plus bas.