Comment revenir à soi quand on s’éparpille dans tous les sens ?

comment revenir à soi quand sa vie part dans tous les sens

Il y a quelques semaines, je me suis retrouvée dans une impasse. Mon cerveau saturait complètement et j’étais à bout émotionnellement. Mon ambition était trop grande et je me suis éparpillée dans mille projets différents, jusqu’à ce que plus aucun plaisir ne m’habite pour les réaliser. J’étais devenu un robot en quête de réalisation, tout en m’étant perdue en chemin. Les signes de cette saturation étaient nombreux : l’impression que ma tête allait exploser, mon corps était si tendu qu’il me faisait mal, je me réveillais au beau milieu de la nuit sans pouvoir me rendormir. Il était donc urgent d’agir pour améliorer ma situation. J’ai alors dit STOP, je me suis posée et j’ai repris le contrôle de ma vie petit à petit. Si vous aussi, vous voyez votre vie passer sans que vous ayez l’impression d’en être l’acteur. Si vous vous sentez déborder, que vous ne savez plus où donner de la tête, restez avec moi, je vous livre des astuces pour sortir la tête de l’eau et revenir à vous.

Qu’est-ce que l’éparpillement ?

A l’ère de l’information, il est normal que notre cerveau bouillonne avec tout ce qui est mis à notre disposition. D’ailleurs, la venue de cette nouvelle ère, coïncide avec le nombre d’enfants diagnostiqués avec un trouble de l’attention. On ne va pas se mentir, le contexte actuel de la société favorise donc cet éparpillement.

Pour moi, s’éparpiller c’est comme avoir ouvert plein de dossiers, que vous ne savez même plus lequel est ouvert. C’est aussi, donner de l’énergie et du temps à ce qui ne nous convient pas. C’est dire oui à tout et à tout le monde et s’oublier.

A notre échelle, on sent bien qu’il y ait quelque chose qui ne va pas, que le temps passe à une vitesse qu’on ne voit même plus sa journée défiler. On a l’impression d’avoir une vie à cent à l’heure sans pouvoir prendre le temps de la vivre. Heureusement, nous pouvons compter sur un fidèle allié, notre corps. Il nous avertit à l’aide de nombreux signaux : maux de tête, fatigue, perte d’appétit, trouble du sommeil, tensions musculaires etc…, mais encore faut-il les entendre.

L’inverse de l’éparpillement, c’est le centrage et je vous explique comment faire ci-dessous.

se recentrer image pour article comment revenir à soi.
Photo libre de droit – Pixabay

Comment revenir à soi ?

En fonction de mon vécu, de toutes les ressources apprises dans des livres, lors de mes formations et ateliers, voici les pistes que je vous propose pour vous aider à vous recentrer.

1. Lever le pied

La première chose à faire quand on sent qu’on perd le contrôle de sa vie et de son bien-être, c’est d’abord de conscientiser ce qu’il se passe. Mettre des mots sur les maux : « je sens bien que ça ne va pas ».

Ensuite, il est favorable de dire STOP, pour après s’engager vers un changement.

Je vous propose de prendre rendez-vous avec vous. Et oui ! repérez dans votre agenda une journée, un jour de congé que vous pourriez consacrer rien qu’à vous. Un rendez-vous intitulé : « retour à moi » (il est bien sûr parfois nécessaire de consacrer plus d’un jour pour réellement sortir la tête hors de l’eau, mais quelques heures, c’est déjà mieux que rien).

2. Détoxiquer son esprit

Une fois que vous avez conscientisé la situation, que la décision de changer est prise, libérer son esprit est une étape essentielle.

Voici quelques actions qui peuvent vous y aider :

  • Ecrire tout ce qu’il vous passe par la tête.
    (sans jugement, sans faire attention à l’orthographe, le but c’est vraiment de vider votre mental).
  • Marcher : cela permet de se vider la tête et de favoriser la circulation du corps.
  • Méditer pour délaisser le mental et revenir à l’intérieur de soi.
  • Faire du sport permet non seulement de libérer de l’endorphine, mais aussi de se vider la tête.
  • Faire une activité artistique : dessiner (des mandalas, ce qu’il vous passe par la tête), peindre etc…

Le but est que tout ce qui a été accumulé dans votre esprit et aussi votre corps, puisse sortir d’une manière ou d’une autre. Il est important que vous puissiez conscientiser le processus et mettre des mots sur ce qui bloque (d’où l’exercice d’écriture qui permet de poser des mots et de revenir sur ce que l’on a écrit par après).

Attention, aux séries, films !

Il est tout à fait légitime de vouloir se divertir avec une série ou un film qu’on aime, mais sachez équilibrer cette activé. En effet, regarder la télé, ne vous aide pas à vous recentrer, au contraire, ça vous remplit d’autres informations.

3. Faire le point

Une fois qu’on a fait le vide dans sa tête, alors on peut la remplir d’une manière plus saine pour nous.

  1. Faire le point sur ses besoins
La pyramide des besoins sur article comment revenir à soi
https://stock.adobe.com/fr/images/illustration-3d-de-la-pyramide-de-maslow-identifiant-les-besoins-humains-isolee-sur-fond-blanc-texte-en-francais/265932179

En fonction de la pyramide des besoins, demandez-vous :

  • Quels sont les besoins qui sont comblés ?
  • Quels sont ceux qui ne le sont pas ?

Ensuite, identifiez ceux qui ne sont pas nourris. Puis, distinguez ceux qui sont pour vous prioritaires, de ceux qui peuvent passer au second plan.

  • Quel est le besoin le plus important pour moi ?

Pour terminer, il vous reste à vous poser la question essentielle :

  • Comment puis-je nourrir mon besoin par moi-même ?

2. Faire le point sur sa TO DO LIST.

Durant votre temps de pause, vous avez sans doute délaissé quelques dossiers en cours. Il peut-être bien de se poser les questions suivantes pour repartir du bon pied :

  • Que dois-je faire en priorité ?
  • Qu’est qui peut attendre ?
  • Que puis-je déléguer ?

4. Se remettre en marche

Après cette pause bien méritée où vous avez : pris un engagement pour le changement, détoxiqué votre esprit, déterminé vos besoins, vos priorités, il pourra être venu le moment de se mettre en marche.

A l’instar d’une détox physique, ne vous lancez pas tout de suite sur un gâteau au chocolat, revenez petit à petit. Laissez de l’espace dans votre esprit et vérifiez souvent les dossiers que vous avez ouverts.

Repartir du bon pied sur article revenir à soi.

Exercice

Pour finir, je vous propose une visualisation pour vous alléger l’esprit et vous centrer.

  • Je vous invite à vous poser dans une pièce au calme, où il n’y a pas de perturbation.
  • Asseyez vous dos droit (si possible sur une chaise, afin de vous sentir soutenu par le dossier).
  • Fermez les yeux.
  • Prenez contact avec vos pieds au sol, sentez l’énergie qui y circule.
  • Prenez ensuite contact avec votre respiration et observez-là.
  • Imaginez autour de vous, des bulles qui sortent de votre tête. Ces bulles, contiennent tout ce qui alourdit votre tête : les conflits, le stress, les tâches à faire etc…
  • A chaque fois que vous pensez à quelque chose qui vous prend littéralement la tête, rajoutez-le dans une bulle. Visualisez-le bien sortir de votre tête pour s’extérioriser.
  • Imaginez maintenant devant vous un rayon de soleil vous éblouir. Ce rayon va venir illuminer ces bulles. Plus le rayon diffuse sa lumière à travers les bulles, plus les bulles perdent de leur consistante. Visualisez vraiment que la bulle disparait complètement.
  • Une fois que tout a disparu, revenez à votre respiration. Prenez trois grandes inspirations pour ensuite revenir à vous dans la pièce où vous vous trouvez.

Quelques ressources :

epingle pinterest
Epingle Pinterest