Graines de héros - déforestation

Après avoir apprécié le recueil de l’Unicef de l’année passée avec l’Exil, j’ai décidé de réitérer l’expérience cette année. A la manière d’une écriture collaborative, de nombreux auteurs du moment ont prêté leur plume en continuité à l’histoire de Jorge. Sur le thème de la déforestation, trois histoires, pour trois suites différentes.

Résumé

Jorge vit en Equateur. Tous les jours il plante des graines de kapokier là où une compagnie forestière américaine a eu l’autorisation d’exploiter l’or vert d’Amazonie. Pour chaque arbre déraciné, Jorge dépose une graine dans l’espoir de combattre la déforestation massive de son pays. Jusqu’à ce que le couperet tombe : Jorge et son père sont contraints de quitter leur maison… 
1 LIVRE ACHETE = 1,50 EUROS REVERSE A L’UNICEF

Mon avis lecture

Quelle inspiration d’avoir découvert l’histoire de Jorge, celle du gagnant du concours UNICEF « un combat pour l’avenir ». Un garçon de douze ans qui non seulement est expulsé de chez lui, mais en plus voit la terre de ses ancêtres, celle qui l’a recueilli et nourri, se faire dépouiller des arbres qui la peuplait.

Rien que pour cette histoire, il faudrait faire lire ce recueil dans les écoles. Elle démontre que nous n’avons pas à subir les mauvaises décisions de l’homme qui a perdu son bon sens au profit de l’argent. Alors que les arbres sont décimés, Jorge, répond avec sagesse en plantant une graine pour chaque arbre détruit. Un peu comme pour réparer le mal qui a été fait.

Qu’est ce qui pousse les hommes à détruire qu’à construire ?

Pour ce qui est du reste des nouvelles, j’ai aimé toute la partie abordant les origines chamaniques du jeune héros. Cette version avait sa place, quant on sait que le chaman est un intermédiaire entre les hommes et la nature.

J’ai trouvé aussi intéressant d’avoir le point de vue de ceux qui ont décidé de cette déforestation grâce à la nouvelle intitulée « Woodsaw Company » de Romain Puertolas. Elle nous démontre le pourquoi de ces hommes qui décident de détruire plutôt que de construire.

Engageons-nous pour notre terre !

Personnellement, je n’avais jamais lu de recueil collectif jusque là et bien que déroutant parfois, car les styles ne se ressemblent pas, cela permet d’avoir des suites originales. On y retrouve par exemple la touche d’humour de Serena Giuliano, la tendresse de Virginie Grimaldi. De plus, vu le sujet ce sont une centaine de pages qui vous touchent en plein cœur et nous ouvrent l’esprit à penser à l’environnement et à notre terre mère.

Ce que ce que je retiendrai de ce recueil c’est le message engagé qu’il dégage. Chaque année des milliers d’arbres sont abattus, sans parler des incendies de forêts qui les font disparaître naturellement. N’est-il pas temps comme Jorgé, à la façon d’un colibri de planter nos propres graines et de ne plus laisser la terre être dépouillée ?


Titre : Graines de Héros
Auteur : Collectif UNICEF
Editions : Livre de poche
Genre : Recueil de nouvelles
Date de parution : Le 26/08/2020
Nombre de pages : 144 pages
Prix : 5€


Ma note :

J'ai bien aimé