J.K. Rowling est un de mes auteur préféré et outre la saga Harry Potter, qui reste à ce jour ma saga favorite, je ne connaissais pas réellement l’écrivaine qui est une réelle inspiration pour moi. Dans ce livre, assez court, est retranscrit le discours qu’elle a prononcé à la remise des diplômes de l’université Harvard et c’est à travers ces mots, qu’on apprend un peu mieux à la connaître.

Résumé

L’auteur a été invitée à prononcer le fameux discours de remise des diplômes aux étudiants de Harvard en 2008.
J.K. Rowling a transformé ce rite de passage d’ordinaire convenu en une leçon de vie, conduisant son auditoire de l’époque, et tous les lecteurs futurs de ce livre, à méditer sur ce qu’est une vie réussie.
Ce texte inspiré aidera chaque lecteur, à chaque âge et à chaque étape de la vie. Il puise directement aux sources de l’expérience de l’auteur elle-même dans ses jeunes années pour tirer avec acuité, ironie et émotion des leçons générales que tout individu à la croisée des chemins, confronté à des choix vitaux, appliquera à sa propre existence.
L’auteur révèle ici les bienfaits insoupçonnés de l’échec et l’importance de l’imagination.

Mon avis

Pour une femme qui est la deuxième personne à être la mieux payée d’Angleterre, sa simplicité, son humour et son humilité impressionnent et inspirent énormément. Au début, elle s’excuse presque d’être là, puis elle joue sur la carte de l’honnêteté avec une pointe d’humour. Elle relate ensuite son parcours de jeune mère célibataire vivant dans la précarité (je crois que celui-là tout le monde, ou presque, le connaît). C’est à travers sa propre histoire qu’elle va vanter les bienfaits insoupçonnés de l’échec, car c’est en touchant le fond, en faisant face à ses peurs qu’elle s’est rapprochée de ce qui l’animait pleinement, du but qu’elle avait toujours voulu atteindre : écrire des romans. C’est ainsi qu’on comprend que sa capacité de résilience est une de ses plus grandes forces. Elle fait aussi preuve de beaucoup d’empathie en parlant de sa première expérience professionnelle à Amnesty International de Londres. C’est cette expérience qui va la menée à parler de l’importance de l’imagination.

Extrait du livre

En conclusion, je vous conseille vivement de vous plonger dans les mots sincères de celle que j’admire encore plus à la suite de cette lecture. Que vous soyez étudiant ou pas, ce discours s’adresse à tout le monde. Il nous fait comprendre la chance que nous avons de vivre la vie que nous menons, que l’on a toujours le choix de prendre une autre voie. Il nous invite à persévérer dans une quête que l’on croit juste, nous pousse à suivre notre but, nous redonne foi en l’humain et à sa capacité de changer le monde. Il nous fait réfléchir sur l’importance des qualités humaines telles: l’empathie, l’altruisme, la simplicité, la modestie, la détermination et nous invite à les développer.


Titre – La meilleure des vies

Auteur – J.K. ROWLING

Editions – Grasset

Pages – 71 (contenant illustrations et dessins graphiques)

Prix – 12€


Ma note : 4,5/5