Les 6 messages derrière la série « Game of Thrones »

les 6 messages derrière Game of thrones couverture

Moi et la meilleure série de la dernière décennie, on a commencé à se côtoyer en 2013. Si j’avais adoré les trois premières saisons de Game of Thrones, je me suis arrêtée à la quatrième, car une scène assez violente m’avait rebutée. Je suivais tout de même de loin ce qu’il se passait et la fin de la saison 6, m’a convaincue de visionner la suite. Si je vous raconte tout ça c’est que le weekend passé, une idée a trotté dans ma tête « et si je revoyais tous les épisodes de Game of Thrones en une fois ? ». En ressortant de ce marathon qui a duré 3 jours (et je vous dis pas à quelle heure je me suis couchée), j’ai réellement pris conscience des 6 messages derrière cette série mythique qu’est Game of Thrones. (ATTENTION, CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILER )

1. La voie vers l’âge adulte

la voie vers l'age adulte article game of thrones

Ce qui m’a frappé en arrivant au dernier épisode de la saison 8, c’est que la série commence avec « Les Stark » et elle se termine avec « Les Stark » (enfin du moins ce qu’il en reste). Sansa, Jon, Bran et Arya sont tous enfants voir adolescents quand on les rencontre au début de la série, mais surtout ils sont accompagnés de leurs parents. À la fin, au contraire, c’est ensemble qu’on les retrouve, mais très vite chacun reprend le cours de sa destinée. Le « petit oiseau » Sansa, devient Reine du Nord, John retourne à la garde de nuit (en sachant qui il est vraiment). Arya est une jeune-femme, qui va explorer des contrées inexplorées quant à Bran, il devient Roi des 7 couronnes. Entre le début et la fin, ces personnages ont vécu des expériences qui leur ont permis de devenir des adultes, maîtres de leurs destinés.

2. La vengeance mène à la destruction

la vengeance mène à la destruction

S’il y a bien un moteur qu’ont la plupart des personnages de cette série, c’est bien la vengeance. Pourtant, il suffit de voir combien lui ont succombé pour comprendre que ce n’était pas forcément la bonne tactique pour gagner le jeu. Certains sont morts et d’autres punis. Cersei en premier, s’est vengée de toutes les personnes qui se sont mises sur sa route et elle a terminé ensevelie sous des décombres. Quant à Daenarys, par vengeance elle a exterminé tout un peuple. Il n’y a que Tyrion qui, après avoir tué son père, s’en est sorti, mais grâce à son frère Jaime. En résumé, la plupart de ces personnages n’ont pas évolué, mais plutôt involué ( sujet dont je vous parle au point 5 ) .

3. Tout est juste et a un sens

tout est juste et a un sens article game of thrones

C’est un des plus beau message de la saison 8 révélé par Sansa. Alors, que Clegane et elle se retrouve à la même table, des années après s’être vus pour la dernière fois, Clegane confie à Sansa qu’il la trouve changée. En effet, elle n’est plus la jeune-fille qui avait comme ambition : d’être l’épouse d’un roi. Les épreuves qu’elle a subies à cause de Ramsey Bolton, bien que tragiques, l’on rendu plus forte. D’ailleurs, elle le dit si bien elle-même : « Si je n’avais pas rencontré Ramsay Bolton, je serai toujours resté un petit oiseau« .

C’est ce que dit aussi Bran à Jon, à la fin de la saison lors de son départ pour la garde de nuit :

Jon : je n’ai pas été là quand tu as eu besoin de moi.
Bran : tu étais exactement là où tu devais être.

Sous entendu, si tu m’avais protégé, nous ne serions jamais devenus qui nous devions être.

4. La passion fait perdre la raison

la passion est destructrice article game of thrones

Je m’intéresse beaucoup à l’étymologie des mots et voici celle du mot « passion » : (ATTENTION, SPOILER PLUS BAS)

Le mot passion vient du latin « passio », qui signifie « souffrance », lui-même apparenté au grec pathos, de même sens. La passion, c’est donc la souffrance. Historiquement, le mot a été utilisé d’abord pour désigner la période de souffrances du Christ. Dans ce sens précis, il s’écrit aujourd’hui avec une majuscule initiale.

{SOURCE : Orthodidacte}

Quand on sait ça, on n’a plus envie d’utiliser ce mot n’est-ce pas ?

La relation entre Jon et de Daenarys, mais aussi celle entre Cersei et de Jaime Lannister, reflète bien le fait que la passion fait perdre la raison. Toutes deux incestueuses, elles ont fini tragiquement. Cersei et Jaime, les jumeaux n’ont jamais su se séparer l’un de l’autre trop longtemps et ceci malgré de grands désaccords. Jamie aurait pu vivre une belle vie avec Brienne, mais il a préféré retourner auprès de sa sœur, en sachant qu’il allait certainement mourir. Ce lien toxique a eu raison de lui. Jon lui a vécu la plus dure épreuve de toute, celle de renoncer à son amour, pour préserver le peuple. Epreuve qu’il a bien failli manquer s’il n’y avait pas eu Lord Varis et Tyrion pour le remettre sur le droit chemin.

5. L’évolution et l’involution des personnages.

via GIPHY

C’est ce qui m’a le plus fait « kiffer » quand je me suis rendu-compte de ça, mais si on regarde le parcours des personnages, on remarque qu’il y a deux types de parcours.

Les parcours évolutifs

Un parcours évolutif, démontre l’évolution du personnage, dans le sens où celui-ci s’est transformé et a grandi dans le bon sens du terme après les épreuves qu’il a traversées.

Les personnages aux parcours évolutifs : Sansa, Tyrion, Arya, Jon, Bran, Théon Greyjoy

Les parcours involutifs

Un parcours involutif est finalement l’inverse de l’évolutif. Le personnage n’a pas grandi, au contraire il a régressé. Il n’a pas tiré les enseignements de chaque épreuve.

Les personnages aux parcours involutifs : Daenarys, Cersei, Jamie, Tommen Baratheon, Joffrey Baratheon, Lord Baelish

6. Ce n’est pas la destination qui compte, c’est le chemin

Ce n'est pas la destination qui compte, c'est le chemin.

Le jeu du trône n’a son intérêt primaire que d’arriver à monter sur le trône. Hors, lorsqu’on regarde la fin qu’il a fait, comparé à tous ceux qui se sont battus pour lui, on se rend bien compte que c’est un prétexte au réel intérêt de la série : l’évolution des personnages.

Pourtant, même si le trône est un leurre, un peu comme l’anneau dans le seigneur des anneaux, il a son importance, car sans lui il n’y aurait pas eu d’histoire. Nos héros ne seraient jamais arrivés à la case finale.

Aussi, la destruction du trône a permis de voir arriver un nouveau fonctionnement dans la monarchie, bon même si mon côté « patriote » aurait bien voulu que ce soit finalement le peuple qui vote pour son roi, la décision du conseil est déjà une évolution.


Et vous, quels autres messages avez-vous trouvé derrière l’histoire de Game of Thrones ? Allez-vous refaire un marathon de la série ? Dites-moi tout en commentaire.

PS: Et si vous aimez l’univers de Games of Thrones et qu’en plus vous aimez lire, je vous conseille les lectures suivantes : « Le secret de Lomé » et « Reine de cendres« .