Pourquoi il est important de connaitre le sens des mots que l’on prononce ?

image pourquoi il est important de connaitre le sens des mots que l'on prononce

En tant que messagère de mots, je crois en plus que les mots dégagent une énergie, une vibration qui quand on les prononce diffuse quelque chose. Voilà pourquoi, je pense qu’il est important de découvrir le sens, l’étymologie d’un mot afin de prendre conscience de quelle énergie on emploie. Alors, dans cet épisode 3 du podcast « Sortie de cadre », je vous propose d’aller explorer le sens de deux mots importants dans la sphère professionnelle : le mot “travail” et le mot « passion ».

Les mots possèdent un grand pouvoir, ils peuvent aussi bien créer un moment que de le détruire”.

Susan Gale

Le travail : est-il encore nécessaire de prononcer ce mot ?

L’étymologie du mot travail qui provient du verbe “travailler” est  issu du latin populaire “ tripaliare”, signifiant : «tourmenter, torturer avec le trepalium ». Le trepalium, c’est quoi ? C’est une dérivation du mot “tripalium”. Un instrument formé de trois pieux, auquel on attachait les animaux pour les ferrer ou les soigner, ou les esclaves pour les punir.

La morale du travail est une morale d’esclave, et le monde moderne n’a nul besoin de l’esclavage.

Bertrand Russel

Selon l’article du site www.apcreonsnosutopies.org, le travail reste et restera toujours l’instrument du pouvoir. Le travail n’a qu’un seul but : rapporter de l’argent. Sans même parler d’argent, le travail ne peut en effet se concevoir que dans une société individuée et dans le cadre d’un rapport de domination. Il s’agit d’une activité engagée ou soumise au profit d’autrui. Le travail fut longtemps considéré comme un mal nécessaire. C’est parce qu’il fut un temps où on ne réservait le travail qu’aux condamnés, aux esclaves – prisonniers de guerre asservis, peuplades colonisées, « barbares » victimes de razzias pour être vendus sur les marchés –, plus tard aux serfs, aux vilains.

La contradiction du mot « passion »

« Il y a deux passions qui ont toujours marqué les actions humaines : l’amour du pouvoir et l’amour de l’argent. »

Benjamin Franklin

La passion, du latin patior, pati, et du grec (pathos), signifie la « souffrance », le « supplice », l’« état de celui qui subit », désigne l’ensemble des pulsions instinctives, émotionnelles et primitives de l’être humain qui, lorsqu’elles sont suffisamment violentes, entravent sa capacité à réfléchir et à agir de manière raisonnée. 

A LIRE AUSSI : le point 4 de l’article « Les 6 messages cachés derrière la série Game of Thrones« .

Ce qui vient susciter une réflexion, c’est que l’on croit que quand on parle de passion, on parle de quelque chose de positif.  La passion évoque ce que l’on aime faire, l’exploitation de nos dons et de nos talents.  Ce qui est plutôt contradictoire à mon sens. 

En conclusion

Mon voyage au pays des mots s’arrête ici pour le moment. J’espère d’ailleurs que cet épisode sur les mots, aura pu vous intéresser. Donc, n’hésitez pas à me faire part de vos appréciations en commentaire sur APPLE PODCAST bien sûr. Cela me permettra en même temps de faire connaître le podcast, de le soutenir etc… Et surtout, de me mentionner si cet épisode vous a plu, comme ça peut-être que j’en referai d’autres avec d’autres mots à étudier.



📌 Tu peux EPINGLER cet image et article sur PINTEREST